À propos

Je suis née gourmande… mais aussi avec quelques perturbations endocriniennes (syndrome des ovaires polykystiques… SOPK pour ceux et celles qui connaissent) qui m’ont fait prendre énormément de poids à partir de mon adolescence… Prise de poids qui s’est accélérée à la fin de mon adolescence… Jusqu’à atteindre un poids indécent… Je n’arrivais pas non plus à avoir d’enfants…

Après quelques années d’errance médicale, et quelques régimes qui m’ont affamée et qui ont été désastreux pour ma santé et mon amour propre, j’ai eu la chance de tomber enfin sur le médecin qui a pris le temps de m’expliquer pourquoi je prenais du poids, mais aussi pourquoi je n’arrivais pas à avoir d’enfants… En cause, une surproduction d’insuline due à mon syndrome… Mon corps réagit de manière anormale au sucre et à tous les aliments qui provoquent un grand pic glycémique. Ce qui déclenche l’arrivée en force de l’insuline (chez moi… plus que la normale) pour faire baisser le taux de sucre dans le sang (et donner l’ordre de stocker tout sous forme de graisses… Grrrr). S’ensuit une hypoglycémie avec un besoin quasi vital de se resucrer… Et un cercle vicieux s’installe car le corps produit de plus en plus d’insuline et les fringales sont souvent incontrôlables (on mange ce qui tombe sous la main et c’est rarement des aliments sains)… Et je ne parle pas des incidences sur l’image de soi et son amour propre.

Ce problème de surproduction d’insuline, combiné à une hérédité, a accéléré l’apparition d’un diabète de type II dès mes 38 ans.

Grâce à ce médecin et à sa diététicienne, j’ai commencé à équilibrer mon alimentation et à me déshabituer du sucre. J’ai banni les produits industriels au maximum de mon alimentation. Et j’ai commencé à me renseigner sur les féculents et leur influence sur la glycémie. Je suis tombée sur la notion d’index glycémique…

A ce jour, je peux dire que grâce à la diététique, j’ai réussi à avoir deux beaux enfants alors que j’étais stérile à priori… et à perdre presque 50 kg par rapport à mon plus haut… Poids que j’ai perdu doucement sans frustration, sans avoir faim, en me faisant plaisir grâce à des recettes gourmandes… et cerise sur le gâteau, mon diabète est équilibré uniquement grâce à l’alimentation…

Préparer des recettes gourmandes et équilibrées pour toute ma famille est un vrai plaisir au quotidien pour nos papilles et notre santé 🙂 Recettes que je partage avec vous sur ce site…

Étant aussi intolérante au gluten, elles seront aussi souvent sans gluten…

La diététique fait partie de mon quotidien et est devenue une vraie passion, à tel point que j’envisage une reconversion dans le domaine.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s